Clavecin louis-quatorzien

le 20 novembre 2022, Hôtel de Soubise - Archives Nationales (Paris)

Concert : Clavecin en partage

Hôtel de Soubise
Archives nationales 60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Dimanche 20 novembre 2022 à 12h30

Attention, nombre de places limité, pas de réservation possible.

Concert à entrée libre offert bénévolement par les artistes, dons destinés à soutenir les projets portés par Clavecin en France.

Olivier Baumont et Nicolas Mackowiak, clavecin

Programme

Quelques grands clavecinistes du règne de Louis XIV figurent dans ce programme. Louis Couperin tout d’abord, mort au moment où Louis XIV annonce sa volonté de gouverner seul ; Louis Marchand ensuite, organiste à la Chapelle royale ; Jean-Philippe Rameau, qui publia dès l’âge de vingt-trois ans sa première suite de clavecin ; François Couperin enfin, qui est présent ici, non par ses pièces de clavecin, mais par une transcription à quatre mains faite par Nicolas Mackowiak et Olivier Baumont de La Sultane, magnifique Sonade à quatre parties, datant des années 1690.

Louis Couperin (c. 1626-1661)
Trois pièces en la mineur :
• Prélude à l’imitation de Mr. Froberger
• Sarabande en la mineur
• La Piémontoise

Louis Marchand (1669-1732)
Deux pièces de la suite en ré mineur (1699) :
• Prélude en ré mineur
• Chaconne en ré mineur

Nicolas Mackowiak

Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
Six pièces de la suite en la mineur (1706) :
• Prélude
• Allemande
• Courante
• Sarabandes 1 & 2
• Gigue

Olivier Baumont

François Couperin (1668-1733)
La Sultane, Sonade en quatuor (version à quatre mains) :
• [Gravement]
• [Gaiement]
• Air tendrement
• [Gravement]
• Légèrement
• [Vivement]

Olivier Baumont & Nicolas Mackowiak

Nicolas Mackowiak commence la musique par la flûte à bec, avant de débuter le clavecin au CRR de Bayonne avec Sébastien Wonner. Pendant son adolescence il joue dans des groupes de rock, de rap et de chanson française, mais est finalement attiré par le clavecin, envoûté par l’instrument, son répertoire et celui des musiques anciennes. Après un an au Conservatoire de Bordeaux auprès d’Aurélien Delage, il étudie au PSPBB auprès de Noëlle Spieth et de Béatrice Martin. En parallèle il est étudiant en musicologie à l’université Paris-Sorbonne. Il entre en 2019 au CNSMDP, dans les classes d’Olivier Baumont et de Thierry Maeder, et y obtient les prix de clavecin et de basse continue. Il participe aux opéras Eliogabalo de Cavalli et Stralli d’Amore de Broschetti en 2021 et 2022 au festival de Saorge, et étudie actuellement dans la classe de chef de chant de Stéphane Fuget. Il enseigne actuellement au CRD d’Aulnay-sous-bois et chaque année au stage du musique ancienne des Amusemens. Il donne régulièrement des concerts de musique de chambre notamment avec l’ensemble Poséidon (Riches Heures de la Réole), et le trio La Ferté (Fringe du Festival d’Utrecht) avec lequel il s’apprête à enregistrer les sonates pour violon et basse continue de Charles de la Ferté. Il se produit aussi en soliste : pour les journées du patrimoine de Provins, au festival des Voûtes Célestes ou encore au Petit Festival.

Curieux, passionné et érudit, si les qualités de musicien d’Olivier Baumont sont très vite reconnues, son sens aigu de la communication (master classes, conférences, émissions de radio et télévision), son bonheur d’être sur scène et de partager avec d’autres arts son goût pour les XVIIe et XVIIIe siècles, sont également salués et font de lui un artiste aux multiples facettes, sollicité internationalement. Sa discographie, régulièrement récompensée, comprend plus de soixante enregistrements consacrés à Bach, Couperin, Handel, Purcell, Rameau ou Telemann... Il a publié plusieurs ouvrages sur la musique baroque française et récemment un Tombeau du jeune monsieur de Cinq-Mars. Professeur de clavecin du Conservatoire national supérieur de Musique et de Danse de Paris depuis plus de vingt ans, Olivier Baumont a formé nombre de clavecinistes dont beaucoup figurent parmi les plus actifs et les plus doués de la scène musicale actuelle.

Dans la même rubrique