Le Fonds Instrumental

Le Fonds Instrumental de Clavecin en France

L’association Clavecin en France (CLEF), reconnue d’intérêt général, a pour objectif, selon ses statuts, de « promouvoir, soutenir et diffuser la pratique du clavecin, du clavicorde et des instruments apparentés, … ainsi qu’une formation de qualité à ces instruments. »

Elle a décidé de constituer, par acquisitions successives, dons ou legs, un fonds instrumental, c’est-à-dire un ensemble d’instruments (clavecins, clavicordes et instruments à claviers apparentés) destinés à être prêtés.

Le dispositif de prêt s’adresse aux établissements d’enseignement musical : conservatoires ou écoles de musique, ou autres institutions de formation qui en feraient la demande, pour permettre prioritairement la réalisation de projets pédagogiques spécifiques portés par les professeurs et les équipes de direction, dans le cadre d’une convention de prêt à durée déterminée ;

Par exemple, pour amorcer la constitution d’une classe de clavecin ou de clavicorde, pour découvrir le clavicorde, pour l’initiation de pianistes ou d’organistes au répertoire de clavecin, pour la réalisation de projets de musique de chambre avec basse continue, pour un stage sur le thème de la musique italienne…

À titre exceptionnel et sur proposition d’un professeur, un instrument pourra être prêté, pour une durée déterminée non renouvelable, à un élève ou à un étudiant pour lui permettre de travailler à domicile ou préparer un concours ou un examen.

Ce projet relève d’une démarche à la fois éducative et culturelle, à laquelle il convient d’ajouter que promouvoir une formation musicale de qualité, c’est à la fois sauvegarder une pratique musicale d’ordre patrimonial et assurer un avenir à la pratique du clavecin.

Composition actuelle du fonds instrumental

Le fonds instrumental est actuellement doté :
• d’un Clavicorde lié construit par Titus Crijnen, étendue C-e3, diapason 415 ;
• d’un Clavecin de type franco-flamand – d’après Blanchet – réalisé par Patrick Chevalier « Atelier de la Grande Maison » en 1983, un clavier GG-e3 transpositeur 415/440, 2 jeux de 8’ ;
• d’un Spinettino-régale réalisé en 2012 par la Manufacture Blumenroeder d’après un instrument d’Anton Meidting de 1587 conservé au Musée de Vienne, le Spinettino ayant été réalisé par Jean-François Brun ;
• d’un clavecin de type Italien de William Dowd, Paris 1982, avec un clavier FF-g3, transpositeur 415/440 ;
• d’un clavecin d’étude réalisé par Rudolf Schüler, un clavier C-d3, diapason 415, 2 jeux 1 x 8’ et 1 x 4’.
• d’un ensemble de trois sautereaux géants (40cm de long) conçus par Martine Argellies de manière à pouvoir expliquer et montrer leur fonctionnement.

Pour plus d’informations sur le dispositif de prêt, télécharger l’appel à manifestation d’intérêt et le questionnaire à remplir par le porteur du projet
Télécharger (173.2 ko)

Articles de cette rubrique