Colorations et transcriptions pour clavier

le 6 février 2022, Hôtel de Soubise - Archives Nationales (Paris)

Concert : Clavecin en partage

Hôtel de Soubise
Archives nationales 60 rue des Francs Bourgeois
75003 Paris

Dimanche 6 février 2022 à 12h30

Entrée libre

Attention, nombre de places limité, pas de réservation possible.

Par Shotaro Komoto, Lucie Chabard et Benjamin Alard, clavecin

La rencontre avec Lucie Chabard et Shotaro Komoto a eu lieu à l’académie de la Chaise-Dieu en janvier dernier. Après les avoir entendus et partagé de très bons moments avec eux, il m’a semblé naturel de solliciter ces deux étudiants parisiens pour ce concert clavecin en partage.

Ce programme nous plonge dans le monde très particulier de la diminution et de la transcription. La pratique du clavier au XVIe siècle servait le plus souvent à fait danser et chanter par l’improvisation. L’improvisation et la diminution furent un moyen de faire connaître les madrigaux ou les chansons de l’époque. Les trois derniers clins d’œil à Bach, permettent de rappeler que ce dernier s’inscrit dans une tradition concertante de la danse et de la voix.

B.A.

Peter Philips (ca. 1560 - 1628) / Giulio Caccini (1551 - 1618)
Amarilli di Julio Romano (SK)

John Bull (1562 - 1628) / Eustache du Caurroy (1549 - 1609)
ut, ré, mi, fa sol, la (SK)

Ercole Pasquini (1560 - 1619) / Cipriano de Rore (ca. 1515 - 1565)
Anchor che col partire (LC)

Heinrich Scheidemann (1595 - 1663) / Felice Anerio (1560 - 1614)
Mio cor, se vera sei salamandra

Jan Pieterszoon Sweelinck (1562 - 1621)
Toccata

Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)
Adagio ma non tanto BWV 1044/2 (LC, BA transcription pour quatre mains de Lucie Chabard)

Air BWV 1068/2 (SK, LC transcription pour quatre mains de Shotaro Komoto)

Gavottes BWV 1068/3 (LC, SK, BA transcription pour six mains)

Lucie Chabard, clavecin

C’est après avoir étudié le piano que Lucie Chabard découvre le clavecin et commence à étudier dans la classe de Brice Sailly. Elle poursuit ensuite ses études dans la classe de Carole Cerasi à la Royal Academy of Music de Londres où elle valide son Bachelor of Music avec la plus haute distinction en septembre 2020. Lucie est actuellement en dernière année de Master au CNSMDP, où elle reçoit les enseignements d’Olivier Baumont (clavecin), Thierry Maeder (continuo) et Kenneth Weiss (musique de chambre).
Elle a également eu l’opportunité de bénéficier des conseils de clavecinistes éminents tels que Pierre Hantaï, Benjamin Alard, Bertrand Cuiller, Elisabeth Joyé, Maude Gratton ou encore Menno Van Delft.
En tant que continuiste, elle a joué sous la direction de Trevor Pinnock, Rachel Podger et Christophe Coin, et a récemment enregistré avec l’ensemble Clematis. Elle co-fonde en 2018 l’ensemble Théodora, avec lequel elle prépare actuellement un spectacle musical autour de l’abbé de Choisy avec le comédien Théophile Gasselin. En tant que soliste, elle a eu l’opportunité de jouer à la Handel & Hendrix House et au Duke’s Hall à Londres, et dans le cadre de la programmation Jeunes Talents.

Shotaro Komoto, clavecin

Né au Japon en 1997, Shotaro Komoto commence la musique par le piano, puis il découvre le clavecin.
Il a travaillé avec Naoya Otsuka à l’Université des Arts de Tokyo et a obtenu son diplôme de licence en clavecin en 2020 avec mention très bien à l’unanimité et les félicitations du jury.
Il obtient le 3e prix de clavecin au Concours de musique ancienne « Yamanashi » au Japon.
En 2020, il commence une licence au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris avec Olivier Baumont (clavecin), Thierry Maeder (basse continue) et Kenneth Weiss (musique de chambre), et participe à des master-classes avec Bertrand Cuiller et Benjamin Alard.

Dans la même rubrique