Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 13-01-2010 17:19:30

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Avec ses jean's, Scott Ross affichait son appartenance à son époque et même précisément à sa génération. Mais dans la mesure où il jouait consciemment sur sa tenue vestimentaire, on peut presque le classer dans les successeurs de Liberace, (même si le choix du costume en lui-même est aux antipodes) non ?

Mais s'il faut montrer (par le costume) que le clavecin n'est pas un instrument du passé, pourquoi nos clavecins ne sont ils pas tous décorés de manière résolument moderne ?

Hors ligne

#27 14-01-2010 15:22:47

Pancrace
Membre

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Quelle question!
Elle pose en filigrane tout le problème de l'authenticité de l'interprète et de l'interprétation, souvent débattue sur le forum. On peut y lire des références à nos ancêtres sur le fait de jouer de telle ou telle manière, de pratiquer l'orgue (ou le souzaphone...), mais on voit bien qu'il existe une barrière vers certains domaines. Même les plus authentiques enflammés n'iraient pas supprimé leurs dentifrice ou leur PC (surtout pour des contributeurs du forum) sous le prétexte de se retrouver dans une vie authentique XVII-XVIII "pur jus" qui les mènerait logiquement à une interprétation plus authentique.

Personnellement, je pense que les interprètes (ou auditeurs) qui viennent costumés en habit de l'époque le font plus par goût du déguisement que pour retrouver une authencité musicale. Pourquoi ne pas venir en zorro ou en cow-boy? C'est pour être en accord avec le lieu et l'instrument, pour chercher une cohérence..
Pour en revenir avec l'instrument et sa décoration, je n'aime pas les clavecins décorés "à la moderne" (sobres oui, mais avec une copie de Picasso sur le couvercle non...). J'attribue cela à un objectif de "cohérence" esthétique... Sur un instrument dont le plan -en terme de mobilier- date du XVII-XVIII, on met sur une peinture/décoration largement inspirée de celle de cette époque, un peu comme on boit du Vin Jaune avec du Comté..

Le problème que je vois chez Liberace -que je ne connaissais pas avant- et d'autres costumés "bizarroïdes" de ce genre est donc plutôt l'incohérence entre le costume, l'instrument et la musique, incohérence qui attire inévitablement les sens vers ce point, et potentiellement détourne l'auditeur de la musique. A ce titre, je pense qu'il est moins perturbant d'avoir un interprète en jean, tong ou tout autre accoutrement "streetwear" que l'on peut croiser dans la rue (?!) sans se retourner qu'en veste a paillette en strass année 70 et d'un deisgn vaguement XVIII.

Hors ligne

#28 15-01-2010 18:28:34

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Martial Morand a écrit :

Avec ses jean's, Scott Ross affichait son appartenance à son époque et même précisément à sa génération. Mais dans la mesure où il jouait consciemment sur sa tenue vestimentaire, on peut presque le classer dans les successeurs de Liberace, (même si le choix du costume en lui-même est aux antipodes) non ?

Mais s'il faut montrer (par le costume) que le clavecin n'est pas un instrument du passé, pourquoi nos clavecins ne sont ils pas tous décorés de manière résolument moderne ?

je l'ai vu donner des concerts en short !   (je n'imagine pas trop Leonhardt avec ses petites gambettes blanches aspirine...)


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#29 16-01-2010 12:57:24

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Récapitulons sur la question du costume. Il y a grosso modo 3 possibilités
1 : short ou pourquoi pas maillot de bain. Cela peut donner des chances d'être nominé dans un concours du musicien ayant les plus jolies jambes. Si les chanteurs de variété y participent, c'est Gérald Genty qui va gagner.

2053565034_2bceb795f8.jpg

2 : costume aussi anodin que possible. Concentration sur l'écoute, il n'y a rien à voir. Mais alors ne nous plaignons pas si les gens restent chez eux pour écouter des disques au lieu d'aller au concert.

homme_invisible.jpg

3 : travailler sa tenue (pas forcément d'époque) cela ne veut pas dire que l'interprète manque de sincérité, c'est du même ordre que prévoir l'ordre des pièces dans le programme, choisir le clavecin ou doigter tel passage sur la partition.
Je suis nettement de ceux qui aiment le déguisement, au point de me demander jusqu'à quel point il est normal de se présenter sur scène avec la même veste que celle que j'ai portée pour l'enterrement de Guillaume ou le mariage d'Anthony. Sous un déguisement, j'ai l'impression de devenir une abstraction plutôt que "untel" : j'y vois en fin de compte le meilleur moyen de faire oublier la personne de l'interprète au profit de la musique.

Zorro musicien, c'est pas mal mais "Maïkeul" a déjà piqué l'idée :

michael-jackson-zorro-L-1.jpeg

Dernière modification par Martial Morand (16-01-2010 15:43:03)

Hors ligne

#30 19-01-2010 17:49:22

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

oui pour des clavecinistes féminins à poil !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#31 21-01-2010 15:45:53

Pancrace
Membre

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Effectivement, il y a une dimension "spectacle" dans un concert... mais de là à passer de l'ascétisme glacial néerlandais (je ne vise personne...) au Crazy Horse, il y a un pas disons... significatif!!!

Hors ligne

#32 21-01-2010 18:10:04

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

pas mal le crazy !!!!!!!!!! on va y faire des concerts ! bonne idée !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#33 08-02-2010 21:34:02

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

avec 2 pianos c 'est encore mieux !:

http://www.youtube.com/watch?v=-_baPBis … re=related


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#34 08-02-2010 21:37:03

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

On n'arrète pas le progrès :

http://www.youtube.com/watch?v=qvIPsrcp … re=related

Dernière modification par Louis Couperin (08-02-2010 21:39:15)


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

Pied de page des forums