Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 27-01-2014 11:17:08

Sisyphe
Membre

Des clavecins français brulés par des musiciens français !

Bonjour à toutes et à tous
En lisant LA MUSIQUE EN France A L’EPOQUE BAROQUE de James R. Anthony musicologue américain  je tombe là dessus :
"Aussi incroyable que cela puisse paraitre, la plupart des clavecins qui avaient appartenu à la famille royale et traversé la Terreur sans encombre furent débités, pendant l’hiver terrible de 1816, pour chauffer les salles du Conservatoire (de Paris)."

Cela donne une idée du désamour pour le clavecin au XIXème siècle puisque si on croit l’auteur ce sont des musiciens qui ont sciemment détruits des instruments de musiques passés de mode pour se chauffer...

Ceci me rappelle à contrario un autre souvenir de voyage de la bouche d’une lettrée de Saint Pétersbourg qui voulait illustrer l’attachement des habitants de cette ville au patrimoine légué par le tsar Pierre 1er. Lors de la seconde guerre mondiale, pendant le siège de la ville qui s’appelait Leningrad les autorités avaient enfermé toutes les statues du temps de Pierre 1er dans des caisses en bois pour les protéger des éclats d’obus. Et bien pendant 900 jours personne ne s’est avisé de toucher à ces caisses alors que le bois manquait. Et le siège a fait 1 000 000 de morts !

Autres temps autres mœurs.

Dernière modification par Sisyphe (28-01-2014 15:59:30)


La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. »

Albert Camus 1942

Hors ligne

Pied de page des forums