Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 26-03-2009 12:36:28

Re : Des bienfaits et dégats de Youtube

C'est vrai que j'ai de la chance: j'ai une bande d'ados passionnés, qui ne me laissent pas rentrer chez moi le soir et qui veulent toujours plus "à manger". Je pense que l'insularité y est pour quelque chose: on dit qu'il y a toujours une génération de décalage ici, ils sont donc aussi biens que nous à leur âge!!!;)
Mais bon, l'autre jour, une jeune fille s'est mise à faire des "ports de voix " un peu comme si elle avait le "hocquet", elle avait vu quelqu'un le faire sur youtube (surement un amateur mal éclairé sad), et elle avait trouvé ça rigolo, tout en se disant que c'était bizarre....
Youtube, c'est vrai que c'est comme un labyrinte, on commence par voir une vidéo, puis on en découvre une autre à côté, et de fil en aiguille, on y passe la matinée!
  Je viens de voir que deux anciens élèves à moi y ont mis un film assez original: le premier, peintre de son métier (qui a d'ailleurs peint le couvercle "printannier" de mon clavecin pour ceux qui le connaissent), très riche au bon sens du terme, mais assez désargenté, s'est lancé dans la construcion de son clavecin de A à Z (comme il avait auparavent fait ses violes, orgues, etc), et a aidé le deuxième à construire le sien. Un troisième a filmé toutes les étapes de cette naissance.  http://www.youtube.com/results?search_t … ecins&aq=f

Hors ligne

#27 25-03-2009 00:03:40

Re : Des bienfaits et dégats de Youtube

si vous voulez zapper allez y !  zappons !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#28 24-03-2009 22:19:06

Re : Des bienfaits et dégats de Youtube

Ma petite marmotte, je dirais que tu as bien de la chance que tes élèves ados aillent écouter de la musique baroque, même sur YouTube !
Moi, j'ai plutôt l'impression que les miens se contentent de travailler leurs pièces, d'écouter quelques CD quand je les y invite avec insistance, et je trouve qu'ils manquent cruellement de curiosité...
L'échange est plus sympathique avec les élèves adultes.
Cela étant dit, moi qui suis beaucoup derrière mon ordinateur, je n'ai absolument pas le réflexe YouTube... Il faudrait peut-être que je m'y mette wink

Hors ligne

#29 24-03-2009 02:48:06

Re : Des bienfaits et dégats de Youtube

Petite Marmotte dit  :   "le problème est que s'y cotoient de très bonnes versions avec des horreurs absolues!!!"

Est-ce que ce n'est pas la même chose chez les disquaires , en fait ?

Je ne parle pas des coffrets "prix cassés" genre Brilliant , cas à par .

Dernière modification par Louis Couperin (24-03-2009 02:50:52)


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#30 24-03-2009 01:42:45

Re : Des bienfaits et dégats de Youtube

Le coté "gratuit" joue certainement aussi ...

Mais ont ils oublié l'existence de France Musique ?


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#31 24-03-2009 01:39:13

Re : Des bienfaits et dégats de Youtube

J'ai regardé ces temps ci : j'y ai tout de même trouvé des vidéos de Leonhardt (filmées en septembre 08) au clavecin , dans Buxtehude à son orgue magnifique d'Amsterdam , de Scott Ross en concert dans Scarlatti ou Soler et un film réalisé à la Villa Médicis 3 mois avant sa mort (fractionné en x petits bouts de 8 à 10 minutes) , Michel Chapuis sur différents orgues , Bernard Foccroulle , André Isoir, Ton Koopmann, Menno de Delft, Pieter Dirksen , Céline Frisch , Lars Ulrik Mortensen, Kenneth Gilbert, Jean-Baptiste Robin sur le Clicquot de Poitiers dans Grigny ou Marchand , Herreweghe , Harnoncourt , entendu du Böhm, Buxtehude, Bruhns , Renkein, F. et L. Couperin , etc ...
Si on sait trier .  Mais bon , toujours 3 , 5 ou 10 minutes à peine ...
Et puis bon , s'ils "copient" Leonhardt , Frisch ou Dirksen , ce n'est pas le plus mauvais exemple !       vu sous cet angle ... Ils sont bien ces petits !

Dernière modification par Louis Couperin (24-03-2009 02:49:21)


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#32 24-03-2009 00:29:13

Re : Des bienfaits et dégats de Youtube

eh oui...eux sont habitués à "zaper", donc, 10 mn, ça leur va très bien.
Le côté positif est qu'ils n'écoutent pas une seule version qu'ils vont essayer de reproduire toute leur vie, mais plusieurs plus ou moins bonnes qui vont leur donner des idées...

Hors ligne

#33 23-03-2009 15:57:30

Re : Des bienfaits et dégats de Youtube

Etant donné la courte durée des morcaux musicaux sur Youtube (10 minutes maxi) je trouve assez peu interessant coté musical . Ca ne remplace pas un cd de 1 heure et plus !  Le son n'est pas tres bon (surtout avec un PC portable comme le mien ) . Pour ma part je m'en suis servi (vous savez) pour argumenter mes propos sur Landowska ou Gould . Donc c'est surtout les images qui m'interessaient .  Je me vois pas en train d'ecouter des petits bouts de musique de 5 ou 10 minutes ... Il est vrai que je n'ai plus les goûts des ados de 15 ans depuis ........  un moment !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#34 23-03-2009 12:57:51

Des bienfaits et dégats de Youtube

Avez- vous remarqué chez vos élèves (surtout les ados),  l'empressement qu'ils ont, losqu'on leur donne une nouvelle oeuvre à travailler, à se jeter sur youtube pour l'écouter? plus question d' acheter le CD, ni même de leur prêter une bonne interprétation, on trouve tout sur Youtube!!
  le problème est que s'y cotoient de très bonnes versions avec des horreurs absolues!!!
  Lorsque j'ai passé mon CA, un membre du jury m'a demandé pourquoi j'indiquais aux élèves deux ou trois versions de CD à comparer, lui interdisait à ses élèves d'écouter quoi que ce soit!!!
Je me demande bien comment il fait maintenant, plus question de fermer ce robinet qu'est youtube....

   Comment vous adaptez- vous à ce phénomène générationnel?

  Pour ma part, j' en ai pris mon parti et m'en sers comme outils pédagogique, je vais moi-même chercher ce qu'il y a pour  pouvoir  discuter avec eux des différentes versions, leur expliquer le cheminement de l'interprétation au clavecin, et former leur goût. Mais ça prend du temps (denrée rare!!), il faudrait avoir un ordi dans la classe!!!

Hors ligne

Pied de page des forums