Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 22-10-2010 19:03:58

marcoutcho
Membre

lutte contre le chauffage central

Bonjour à tous,

Les chauffages se rallument et il faut surveiller le taux d'humidité. D'accord mais finalement c'est trop sec comment lutter contre l'effet desséchant du chauffage ? On ne va pas lutter le couper ? Poser des récipents d'eau sur les radiateurs ?

merci pour vos tuyaux (de poêle)...

Marcoutcho

Hors ligne

#2 22-10-2010 19:39:15

Jean-Pierre
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Personnellement, dans mon séjour où il y a deux clavecins, j'ai six coupelles sur les radiateurs que je remplis d'eau régulièrement,  plus un humidificateur, plus un hygromètre électronique pour surveiller le tout.
J'envisage d'acheter un second humidificateur car l'actuel me semble insuffisant (0,4 l/h) pour essayer de garder l'humidité relative au-dessus de 40%.
Mais c'est vrai que ce n'est pas facile !


"Riccho son d'oro et riccho son di suono, non mi sonar si tu non ha del buono"

Hors ligne

#3 22-10-2010 21:44:48

marcoutcho
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

ben oui je vois....

Hors ligne

#4 23-10-2010 08:09:02

administrateur
Site Admin

Re : lutte contre le chauffage central

à ce propos je signale sur le site l'article de J. Deferne

L'hygrométrie et les instruments de musique

qui vient d'être mis à jour.

Hors ligne

#5 23-10-2010 15:47:57

Re : lutte contre le chauffage central

une bassine remplie d'esu sous le clavecin peut faire l'affaire contre une atmosphere trop sèche


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#6 23-10-2010 18:59:48

marcoutcho
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Ok bassine installée avant achat hygromètre et peut-être humidificateur. Je ne connaissais pas l'article du professeur suisse...

Hors ligne

#7 30-10-2010 17:05:49

Re : lutte contre le chauffage central

un bac a chat c'est moins moche qu'une bassine...


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#8 31-10-2010 21:49:26

didier_rjc
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Vous me faites tous un peu peur, je vais recevoir prochainement mon épinette restaurée et je n'ai pas encore acheté ni d'hygromètre ni de "laveur d'air" (a ce propos certains d'entre vous ont t'il une expérience de ces laveurs d'aire du type de chez Vogel ?). En tous les cas je peux toujours installer une bassine mais le chauffage est par le plafond...

Hors ligne

#9 01-11-2010 10:01:35

Gérard Janot
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

didier_rjc a écrit :

Vous me faites tous un peu peur, je vais recevoir prochainement mon épinette restaurée et je n'ai pas encore acheté ni d'hygromètre ni de "laveur d'air"

Ne stressez tout de même pas trop : il n'y en avait ni chez Bach (climat continental), ni chez Couperin (climat tempéré), ni chez Haendel (climat océanique), ni chez Scarlatti (climat méditerranéen)  hmm ...

Dernière modification par Gérard Janot (01-11-2010 10:15:55)


SINE SCIENCIA ARS NIHIL EST

Hors ligne

#10 01-11-2010 12:41:39

robertmage
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

oui je pense, moi je ne prend pas de disposition particuliere et tout va bien (6 ans!!!!...,enfin pour l'instant) de plus j'ai un plancher chauffant "sauf la ou se trouve mes instruments, quand meme !!!"

Hors ligne

#11 01-11-2010 20:01:17

marcoutcho
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Ma maison est trop sèche : 40 % d'humidité avec le chauffage. C'est d'ailleurs inconfortable pour les habitants (mains desséchées , nez bouché, migraines). Le clavecin avait commencé à souffrir : une touche un peu coincée qu'il a fallu décoincer. J'ai installé un humidificateur et depuis nous nous acheminons vers les 50 % et 56 % là où se trouve l'instrument. Ça va donc mieux...Mais c'est vrai qu'il ne faut pas (trop) stresser : les dommages au clavecin commencent en dessous de 40 %, il me semble.

Hors ligne

#12 01-11-2010 21:01:46

didier_rjc
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Gérard Janot a écrit :
didier_rjc a écrit :

Vous me faites tous un peu peur, je vais recevoir prochainement mon épinette restaurée et je n'ai pas encore acheté ni d'hygromètre ni de "laveur d'air"

Ne stressez tout de même pas trop : il n'y en avait ni chez Bach (climat continental), ni chez Couperin (climat tempéré), ni chez Haendel (climat océanique), ni chez Scarlatti (climat méditerranéen)  hmm ...

Oui mais aucuns n'avaient le chauffage central... Merci toutefois de votre réponse, en fait je pense qu'il s'agit aussi de la qualité du chauffage de l'immeuble...

Aucuns d'entre vous n'a l'expérience de ces fameux "laveurs d'air" vantés chez Vogel ? Je me demande si c'est solide (c'est du plastique !) et si cela vaux le coup ?

Merci de vos réponses :-) !

Hors ligne

#13 02-11-2010 21:43:51

marcoutcho
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Laveurs d'air connait pas...désolé

Hors ligne

#14 03-11-2010 10:29:58

pstevenin
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Hors ligne

#15 06-11-2010 17:37:41

Re : lutte contre le chauffage central

didier_rjc a écrit :

Vous me faites tous un peu peur, je vais recevoir prochainement mon épinette restaurée et je n'ai pas encore acheté ni d'hygromètre ni de "laveur d'air" (a ce propos certains d'entre vous ont t'il une expérience de ces laveurs d'aire du type de chez Vogel ?). En tous les cas je peux toujours installer une bassine mais le chauffage est par le plafond...


une bassine sous le clavecin


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#16 15-04-2011 08:57:08

Nounourz
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

J'ai pour ma part essayé à peu près tous les systèmes, et le seul qui finalement me donne satisfaction depuis des années, c'est le "laveur d'air":
- Humidificateur à ultrasons: très efficace, vapeur froide, consomme peu; mais dépose partout une fine couche de calcaire qui accroche: une horreur. En plus, s'il n'y a pas de préchauffage, risque de diffuser une bactérie que l'on peut respirer (des legionella par exemple)
- Humidificateur avec des électrodes trempant directement dans l'eau, qui fait résistance; l'eau bout, donc vapeur (très) chaude, danger avec des enfants. Et forte consommation électrique
- Je ne parle pas des systèmes avec un courant d'air passant sur une mousse ou une sorte de buvard: encrassement très rapide assuré.
- Donc pour finir mon "laveur d'air", en fait un courant d'air passant sur une vingtaine de disques en polycarbonate (donc solides et faciles à nettoyer) tournant tout doucement dans un réservoir d'eau pour s'humidifier; l'air en passant se charge en humidité exactement comme quand il pleut. En plus, les poussières de l'air amené par le ventilateur vont se coller sur les disques humides, pour finalement se retrouver  dans le fond du réservoir d'eau, d'où le terme de "laveur d'air". C'est efficace et pratique, ne nécessite qu'un nettoyage par mois, silencieux, et la consommation électrique est faible.
Pour parler d'efficacité: un jour très sec, par exemple quand il neige, le réservoir de 7 litres se vide complètement dans une journée, pour maintenir environ 54% d'humidité, dans une pièce d'environ 20 m2: on est très loin des petites coupes d'eau réparties dans une pièce!
Exemples de modèle:
http://www.airnaturel.com/humidificateu … -6-39.html
http://www.misterbio.fr/humidificateurs … 12859.html
(Le mien est un Air-o Swiss, qui existe aussi sous les marques Boneco ou Plaston)

Hors ligne

#17 01-12-2013 17:11:05

Sisyphe
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Bonjour,

je reprends ce fil car il traite déjà du problème du chauffage central.
J'ai cru résoudre le problème avec un laveur d'air Trotec Test du bbcode FluxBB
Le jour c'est parfait et l'hygrométrie est stable entre 45 et 55% (hygromètre autonome) mais si l'été il s'éteint quand le taux d'humidité est correct actuellement il fonctionne en continu car l'hygromètre à l'intérieur de la machine n'atteint pas les 45% demandés.
De toutes façons le problème n'est pas là car le problème c'est le bruit et la nuit.
Il fait beaucoup de bruit avec le gros ventilateur et le disque qui tourne pour brasser l'eau. On finit par s'habituer au bruit le jour mais la nuit ce n'est tout simplement pas possible. Alors je l'éteins et le taux d'hygrométrie passe à 30 voir 25 quand il fait très froid (je le sais car mon hygromètre enregistre les mini et maxi).
Je me pose donc des questions sur la capacité de la table d'harmonie de stocker l'humidité pendant 12 h (de 9h à 21h)et de la perdre pendant 12 h(de 21h à 9h). Avec le temps ce mouvement de va et vient est peut être dangereux. Il faut dire que j'ai placé l'appareil pratiquement au contact du clavecin en me souvenant du fait qu'il existe des humidificateurs pour piano qui sont montés sous la table d'harmonie.
Je vous pose donc la question : "connaissez vous un système équivalent qui fasse moins de bruit pour que l'on puisse le laisser tourner la nuit et que ce soit compatible avec le sommeil ?".
Quelqu'un a-t'il l'expérience de ces fameux humidificateurs montés sous la table d'harmonie.  http://www.pianos-galland.com/REGULATEU … TRIQUE.htm
Avez vous l'expérience d'un montage sur un clavecin ?
Sont' ils silencieux ?

Merci

Dernière modification par Sisyphe (01-12-2013 17:47:07)


La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. »

Albert Camus 1942

Hors ligne

#18 01-12-2013 18:11:40

pstevenin
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Il peut être intéressant de faire tourner le laveur Trotec de jour et de complémenter avec un Bionaire ou équivalent (ou 2 selon la surface) à ultrasons la nuit (quasi pas de bruit on dort tous les 5 très bien!) c'est dans les 100€ chez Darty. Je charge uniquement à l'eau filtrée type Brita (pour éviter une fine poussière de calcaire inesthétique qui se dépose partout) et je nettoie TOUS les jours toutes les pièces au contact de l'eau à l'alcool de vinaigre ( compter 2 mn, l'alcool étant très bon marché, "j'asperge" généreusement) sinon cela devient vite un canon à bactéries et autres cochonnerie. 

Comme les tables sont en général collées autour de  40 %, je ne fais rien haut dessus et j'humidifie en dessous avec un bionaire  (c'est le début de la saison ici à Paris) 24h/24. Avec l'activité familiale de l'appartement (lessives sèche linge, cuisine vaisselle bains, bref tout ce qui dégage de l'humidité) cela suffit généralement pour maintenir autour de 40% (donc sans contraintes sur la table). Le hic c'est quand on part en WE en plein hiver.  Comme l'humidificateur a une réserve de 12h,  cela peut tomber à 30% au retour. Dans ce cas, je mets environ 6 litres d'eau dans l'atmosphère de l'appartement et tout rentre dans l'ordre. Le procédé est un peu barbare mais efficace. Une bouilloire, un gros ventilateur dans la cuisine pour pousser l'air en dehors de la cuisine (sinon on sature vite la pièce) et il y en a pour 2h environ (recharge régulière de la bouilloire). Par contre, la bouilloire est dans une pièce assez éloignée des instruments (environ 5 m, 2 portes un couloir et un angle...). Le but est que la vapeur diffuse doucement dans l'appartement et non violemment.

Cela fait 7 ans que je vis avec 2 clavecins et 2 clavicordes sans aucuns problèmes ni de table ni de registres et dans un appartement avec chauffage par le sol (à priori défavorable).

Comme la table est notoirement plus fine sur un clavecin j'aurais tendance à éloigner un peu la source de vapeur d'eau (mais c'est juste du bon sens paysan).

Le bois est un matériau qui encaisse et qui prévient normalement mais pas très longtemps (bref si un registre 'colle' une touche qui frotte subitement, il y a urgence (dans les 2  sens excès comme défaut d'humidité)). Je crois que ce qu'il y a de pire sont les instruments qui voyagent beaucoup (5 de clim' en plein été pour 5 h en église bien saturée et re 5h de clim' quand il n'y a pas une pause de 4h en pleine journée dans une voiture). J'en connais quelques uns soumis à ce genre de traitement qui ont tous la table fendue....

Sisyphe a écrit :

Bonjour,

je reprends ce fil car il traite déjà du problème du chauffage central.
J'ai cru résoudre le problème avec un laveur d'air Trotec http://trotec24.blob.core.windows.net/p … 895d9b.png
Le jour c'est parfait et l'hygrométrie est stable entre 45 et 55% (hygromètre autonome) mais si l'été il s'éteint quand le taux d'humidité est correct actuellement il fonctionne en continu car l'hygromètre à l'intérieur de la machine n'atteint pas les 45% demandés.
De toutes façons le problème n'est pas là car le problème c'est le bruit et la nuit.
Il fait beaucoup de bruit avec le gros ventilateur et le disque qui tourne pour brasser l'eau. On finit par s'habituer au bruit le jour mais la nuit ce n'est tout simplement pas possible. Alors je l'éteins et le taux d'hygrométrie passe à 30 voir 25 quand il fait très froid (je le sais car mon hygromètre enregistre les mini et maxi).
Je me pose donc des questions sur la capacité de la table d'harmonie de stocker l'humidité pendant 12 h (de 9h à 21h)et de la perdre pendant 12 h(de 21h à 9h). Avec le temps ce mouvement de va et vient est peut être dangereux. Il faut dire que j'ai placé l'appareil pratiquement au contact du clavecin en me souvenant du fait qu'il existe des humidificateurs pour piano qui sont montés sous la table d'harmonie.
Je vous pose donc la question : "connaissez vous un système équivalent qui fasse moins de bruit pour que l'on puisse le laisser tourner la nuit et que ce soit compatible avec le sommeil ?".
Quelqu'un a-t'il l'expérience de ces fameux humidificateurs montés sous la table d'harmonie. Sont' ils silencieux ?

Merci

Hors ligne

#19 02-12-2013 14:40:37

Richard E.
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

On se demande par moments pourquoi le piano a détrôné le clavecin...:-)


"Ohne Musik wäre das Leben ein Irrtum." - Friedrich N.

Hors ligne

#20 03-12-2013 07:23:51

pstevenin
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Des pianos début XXè a table fendue sont légion aussi... surtout ceux 'exposés' ouverts collés a de magnifiques baies vitrées plein sud...

Hors ligne

#21 03-12-2013 18:11:00

Sisyphe
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Alors question complémentaire : quand l'accord tient c'est que malgré les variations d'hygrométrie de l'air ambiant celui qui est mesuré, le bois ne libère que progressivement l'eau ?


La lutte elle-même vers les sommets suffit à remplir un cœur d'homme. Il faut imaginer Sisyphe heureux. »

Albert Camus 1942

Hors ligne

#22 04-12-2013 05:59:01

pstevenin
Membre

Re : lutte contre le chauffage central

Oui, il y a une certaine inertie. Il faut attendre bien 2h lors d'un changement de lieu et d'atmosphère pour que l'instrument se stabilise. Il faut aussi tenir compte du fait que, bien souvent, l'instrument dérive de façon homogène et que l'oreille s'en contente un certain temps avant que cela ne soit vraiment perceptible.

Sisyphe a écrit :

Alors question complémentaire : quand l'accord tient c'est que malgré les variations d'hygrométrie de l'air ambiant celui qui est mesuré, le bois ne libère que progressivement l'eau ?

Hors ligne

Pied de page des forums