Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 08-02-2010 21:37:03

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

On n'arrète pas le progrès :

http://www.youtube.com/watch?v=qvIPsrcp … re=related

Dernière modification par Louis Couperin (08-02-2010 21:39:15)


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#2 08-02-2010 21:34:02

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

avec 2 pianos c 'est encore mieux !:

http://www.youtube.com/watch?v=-_baPBis … re=related


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#3 21-01-2010 18:10:04

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

pas mal le crazy !!!!!!!!!! on va y faire des concerts ! bonne idée !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#4 21-01-2010 15:45:53

Pancrace
Membre

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Effectivement, il y a une dimension "spectacle" dans un concert... mais de là à passer de l'ascétisme glacial néerlandais (je ne vise personne...) au Crazy Horse, il y a un pas disons... significatif!!!

Hors ligne

#5 19-01-2010 17:49:22

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

oui pour des clavecinistes féminins à poil !


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#6 16-01-2010 12:57:24

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Récapitulons sur la question du costume. Il y a grosso modo 3 possibilités
1 : short ou pourquoi pas maillot de bain. Cela peut donner des chances d'être nominé dans un concours du musicien ayant les plus jolies jambes. Si les chanteurs de variété y participent, c'est Gérald Genty qui va gagner.

2053565034_2bceb795f8.jpg

2 : costume aussi anodin que possible. Concentration sur l'écoute, il n'y a rien à voir. Mais alors ne nous plaignons pas si les gens restent chez eux pour écouter des disques au lieu d'aller au concert.

homme_invisible.jpg

3 : travailler sa tenue (pas forcément d'époque) cela ne veut pas dire que l'interprète manque de sincérité, c'est du même ordre que prévoir l'ordre des pièces dans le programme, choisir le clavecin ou doigter tel passage sur la partition.
Je suis nettement de ceux qui aiment le déguisement, au point de me demander jusqu'à quel point il est normal de se présenter sur scène avec la même veste que celle que j'ai portée pour l'enterrement de Guillaume ou le mariage d'Anthony. Sous un déguisement, j'ai l'impression de devenir une abstraction plutôt que "untel" : j'y vois en fin de compte le meilleur moyen de faire oublier la personne de l'interprète au profit de la musique.

Zorro musicien, c'est pas mal mais "Maïkeul" a déjà piqué l'idée :

michael-jackson-zorro-L-1.jpeg

Dernière modification par Martial Morand (16-01-2010 15:43:03)

Hors ligne

#7 15-01-2010 18:28:34

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Martial Morand a écrit :

Avec ses jean's, Scott Ross affichait son appartenance à son époque et même précisément à sa génération. Mais dans la mesure où il jouait consciemment sur sa tenue vestimentaire, on peut presque le classer dans les successeurs de Liberace, (même si le choix du costume en lui-même est aux antipodes) non ?

Mais s'il faut montrer (par le costume) que le clavecin n'est pas un instrument du passé, pourquoi nos clavecins ne sont ils pas tous décorés de manière résolument moderne ?

je l'ai vu donner des concerts en short !   (je n'imagine pas trop Leonhardt avec ses petites gambettes blanches aspirine...)


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#8 14-01-2010 15:22:47

Pancrace
Membre

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Quelle question!
Elle pose en filigrane tout le problème de l'authenticité de l'interprète et de l'interprétation, souvent débattue sur le forum. On peut y lire des références à nos ancêtres sur le fait de jouer de telle ou telle manière, de pratiquer l'orgue (ou le souzaphone...), mais on voit bien qu'il existe une barrière vers certains domaines. Même les plus authentiques enflammés n'iraient pas supprimé leurs dentifrice ou leur PC (surtout pour des contributeurs du forum) sous le prétexte de se retrouver dans une vie authentique XVII-XVIII "pur jus" qui les mènerait logiquement à une interprétation plus authentique.

Personnellement, je pense que les interprètes (ou auditeurs) qui viennent costumés en habit de l'époque le font plus par goût du déguisement que pour retrouver une authencité musicale. Pourquoi ne pas venir en zorro ou en cow-boy? C'est pour être en accord avec le lieu et l'instrument, pour chercher une cohérence..
Pour en revenir avec l'instrument et sa décoration, je n'aime pas les clavecins décorés "à la moderne" (sobres oui, mais avec une copie de Picasso sur le couvercle non...). J'attribue cela à un objectif de "cohérence" esthétique... Sur un instrument dont le plan -en terme de mobilier- date du XVII-XVIII, on met sur une peinture/décoration largement inspirée de celle de cette époque, un peu comme on boit du Vin Jaune avec du Comté..

Le problème que je vois chez Liberace -que je ne connaissais pas avant- et d'autres costumés "bizarroïdes" de ce genre est donc plutôt l'incohérence entre le costume, l'instrument et la musique, incohérence qui attire inévitablement les sens vers ce point, et potentiellement détourne l'auditeur de la musique. A ce titre, je pense qu'il est moins perturbant d'avoir un interprète en jean, tong ou tout autre accoutrement "streetwear" que l'on peut croiser dans la rue (?!) sans se retourner qu'en veste a paillette en strass année 70 et d'un deisgn vaguement XVIII.

Hors ligne

#9 13-01-2010 17:19:30

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Avec ses jean's, Scott Ross affichait son appartenance à son époque et même précisément à sa génération. Mais dans la mesure où il jouait consciemment sur sa tenue vestimentaire, on peut presque le classer dans les successeurs de Liberace, (même si le choix du costume en lui-même est aux antipodes) non ?

Mais s'il faut montrer (par le costume) que le clavecin n'est pas un instrument du passé, pourquoi nos clavecins ne sont ils pas tous décorés de manière résolument moderne ?

Hors ligne

#10 09-01-2010 18:14:02

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Les costumes genre 18e c'est à mon avis vraiment à éviter. Ca donne le sentiment que le clavecin est un instrument du passé ...


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#11 09-01-2010 18:11:59

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

J'ai tout vu sur scène : Leonhardt en queue de pie ou costume noir, Scott Ross en short court et sandales de plage ou avec une casquette ... des costumes sombres...  Le vrai bon public s'en fiche en fait .  Mais de mon coté , par respect pour le public , je pense que c'est mieux de porter un costume sombre.  Et ce qu'on veut a l'orgue puisque le positif cache l'organiste !!!


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#12 05-01-2010 22:47:51

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Oui je comprend. Cependant l'histoire du piano dans le lac est un show sans musique, il n'y est question que de la fin de carrière de Duchable et rien d'autre.
Dans le cas de Liberace, la personne du pianiste est montée en épingle, il y a tout un visuel extravagant, tout un "cirque" effectivement, mais au bout du compte il y a de la musique bien jouée. Cela cherche à accrocher un public large, mais au moment où il joue j'ai le sentiment que Liberace ne se moque pas du monde : au piano c'est du travail sérieux.

Inventer un personnage, mettre en scène le concert et travailler le visuel pour aller vers d'autres publics, ce n'est pas condamnable ni honteux.

Je pense qu'il faut compter avec les "incultes" qui sont dans le public et même, et SURTOUT espérer leur présence au concert ! Où est le partage, où est l'échange si le concert n'est pensé que par des spécialistes, pour des spécialistes ? Frederico, je vous propose de ressortir votre costume 18ème : vous montrer aux gens (ce que vous faites, de toute façon, en concert) ne vous empêche pas de faire entendre un compositeur ni de le servir en toute humilité.

Dernière modification par Martial Morand (16-01-2010 15:41:16)

Hors ligne

#13 05-01-2010 19:17:44

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

on dirait un costume de cirque ...


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#14 27-12-2009 16:50:28

Federico
Membre

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Martial Morand a écrit :

S'il s'agissait d'en finir avec le frac et tous les clichés du concert classique, l'idée de changer le costume me semble plus constructive que celle de jeter le piano dans un lac...

Je ne connaissais pas ce Liberace. Pourquoi est-ce que la comparaison a été une des "pires insultes" pour le jeune Frederico ? (Surtout ne prenez pas mal cette question, je ne vois dans la photo qu'un showman rigolo au look très seventies, et j'ai cru comprendre qu'il était très très bon pianiste.)

Cher Martial, je ne faisais que développer votre pensée par un exemple typique avec Liberace, car vous avez dit: "Je n'aime pas beaucoup la surdimention donnée par cette affaire au "moi" de l'interprète. N'est-ce pas totalement absurde ?"

Le monde du showbizz a engendré des nouvelles générations de pianistes totalement axé sur le personnage (le pianiste) et dénaturant totalement le côté artistique de l'oeuvre pianistique. Liberace a été le père de cette nouvelle tendance. Ce sont des artistes dits "kétaines" (Pour ceux qui ignorent ce mot québécois: http://fr.wikipedia.org/wiki/K%C3%A9taine)

Des centaines d'artistes Nord Américains ont copié son style de près ou de loin. Le répertoire comprend surtout des valses du genre Strauss. Un de ses disciples québécois célèbre est le pianiste Richard Abel.

Pour répondre à la question de Martial, se faire comparer au plus grand kétaine de l'histoire, oui, c'est insultant!

Voici une photo de Richard Abel

richardabel_l.jpg


Compte fermé

Hors ligne

#15 27-12-2009 15:23:43

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

S'il s'agissait d'en finir avec le frac et tous les clichés du concert classique, l'idée de changer le costume me semble plus constructive que celle de jeter le piano dans un lac...

Je ne connaissais pas ce Liberace. Pourquoi est-ce que la comparaison a été une des "pires insultes" pour le jeune Frederico ? (Surtout ne prenez pas mal cette question, je ne vois dans la photo qu'un showman rigolo au look très seventies, et j'ai cru comprendre qu'il était très très bon pianiste.)

Hors ligne

#16 26-12-2009 19:02:04

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Federico a écrit :
Martial Morand a écrit :

Je n'aime pas beaucoup la surdimention donnée par cette affaire au "moi" de l'interprète. N'est-ce pas totalement absurde ?

Ce n'est pas un nouveau phénomène, par exemple, les américains vous battent à plate couture avec Liberace...

http://14.media.tumblr.com/tumblr_kttus … o1_400.jpg

Étudiant Jadis, je m'étais costumé en 18ième siècle lors d'un récital intime au clavecin, et un inculte dans la soirée m'a traité de Liberace!!! Ce fut l'une des pires insultes que j'ai recues...

qui a dit que les pianistes étaient ringards ????


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#17 26-12-2009 19:01:14

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

bon c'est pas si grave , c'est qu'un piano ...... tant qu'on jette pas les clavecins dans les lacs , je dis rien !!!


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#18 22-12-2009 21:38:13

marcoutcho
Membre

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Hallucinant !

Hors ligne

#19 22-12-2009 15:14:32

Federico
Membre

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Martial Morand a écrit :

Je n'aime pas beaucoup la surdimention donnée par cette affaire au "moi" de l'interprète. N'est-ce pas totalement absurde ?

Ce n'est pas un nouveau phénomène, par exemple, les américains vous battent à plate couture avec Liberace...

tumblr_kttuse5Yx11qzxihbo1_400.jpg

Étudiant Jadis, je m'étais costumé en 18ième siècle lors d'un récital intime au clavecin, et un inculte dans la soirée m'a traité de Liberace!!! Ce fut l'une des pires insultes que j'ai recues...

Dernière modification par Federico (22-12-2009 15:26:45)


Compte fermé

Hors ligne

#20 22-12-2009 12:30:34

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

J'ai entendu dire que le lac devait être vidangé peu après et la carcasse de piano retirée... Tout aurait été prévu.
N'empêche que j'ai du mal à comprendre la démarche. Je n'aime pas beaucoup la surdimention donnée par cette affaire au "moi" de l'interprète. N'est-ce pas totalement absurde ?

Si le compositeur n'est pas grand chose sans l'interprète, l'interprète n'est strictement rien sans le compositeur. L'interprète qui se met en scène lui-même, qui fait un show sur sa propre personne se fourvoie à un tel point que j'en arrive à me demander s'il a jamais compris son métier...

Dernière modification par Martial Morand (22-12-2009 12:41:45)

Hors ligne

#21 21-12-2009 10:39:03

marcoutcho
Membre

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Regardez la dernière pub nescafé avec John Malkovitch et Georges Clooney...

Hors ligne

#22 20-12-2009 22:52:46

Federico
Membre

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

Cela aurait pu être pire s'il était organiste; lac contaminé au plomb... big_smile

Dernière modification par Federico (20-12-2009 22:53:42)


Compte fermé

Hors ligne

#23 19-12-2009 19:40:50

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

ben voyons...il faudra bientôt faire une conférence internationale sur la polution des lacs par les lachages de piano si tout le monde fait ça pour relançer sa carrière...je le croyais plus intelligent, arrêter sa carrière et tout ce qui va avec, on peut le comprendre, mais louer un hélicoptère et tout ce tralala pour dire qu'il arrête, c'est psychédélique!
  Et pour la queue de pie, il n'était pas obligé d'en mettre, j'ai toujours trouvé cet habit des plus ridicules, qui transforme le plus beau des hommes en pingouin désarticulé...le ponpon étant pour ceux qui cachent leur bidoche sous l'éspèce de ceinture de judoka, et les violonistes qui ont le noeud de travers pour pouvoir jouer...sans oublier le "jeté " de queue (de pie!) par dessus le tabouret de piano...exquis,ah le poids de la tradition!

Hors ligne

#24 19-12-2009 17:30:20

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

cela dit ca a été un gros coup de pub ....   depuis je crois qu il a repris le piano...


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#25 19-12-2009 17:29:36

Re : Réglons nos comptes avec le piano une bonne fois pour toutes :

dans le lac du Mercantour !    mais faut pas rever ca devait pas etre son piano , mais un vieux piano inutilisable ou une caisse seule! il est pas fou au point de casser un piano a 60.000 e !!!


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

Pied de page des forums