Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 23-11-2009 20:23:41

Re : DVD opéra baroque


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#2 23-11-2009 19:56:12

Re : DVD opéra baroque

voici une interview de Cécile Roussat , chorégraphe du " Bourgeois"

http://www.musebaroque.fr/Chroniques/cecile_roussat.htm


et sur "Cadmus et Hermione " par les mêmes

http://www.musebaroque.fr/Edito/editorial0034.htm

Dernière modification par Louis Couperin (23-11-2009 20:03:15)


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#3 23-11-2009 19:50:16

Re : DVD opéra baroque

Enfin de mise en scène qui parlent la même languue que la musique !!!!!


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#4 23-11-2009 19:47:44

Re : DVD opéra baroque

Martial Morand a écrit :

Ah ben j'ai vu le Bourgeois "de" B. Lazar. J'ai beaucoup aimé, beaucoup ri, et l'actualité de la pièce ne m'avait jamais autant frappé (le Bourgeois se comporte exactement comme un père de famille sous l'emprise d'une secte. Tout y est, le gourou qui fait miroiter un monde meilleur, la question financière, le reniement de ses origines etc..) Ca m'a d'ailleurs convaincu qu'en stylisant tout, dès lors qu'on est sur scène, on est beaucoup plus "vrai". Le fait de jouer face public, par exemple, (pardon je l'ai déjà dit ailleurs, je crois) c'est moins artificiel que des acteurs qui se comportent entre eux comme si le public n'était pas là. Version baroque, on prend le texte en pleine figure, on devient "l'interlocuteur" et on saisit beaucoup plus de choses.

Après il y a des choses qui posent question, par exemple la prononciation du h de "habit" qui est pourtant un h muet. La prononciation du t qui serait de règle après un point ou une virgule mais pas dans le flot de la phrase. Mais alors le mot changerait de prononciation selon la ponctuation... La prononciation ancienne fonctionne à merveille dans un texte versifié mais dans de la prose tout se complique. Pour "habit" le résultat est comique, cohérent avec l'ensemble et cela me suffit pour justifier ce choix. Le metteur en scène reste un créateur, même s'il s'appuie sur des sources historiques. Sa fonction n'est pas de faire un cours d'université. J'ai vu dans tout ça un effort créatif qui en soi m'intéresse infiniment plus que l'idée de reconstitution en elle-même. Et toute une brochette de gens talentueux, qui y allaient de bon coeur.

Mais il ne s'agit pas d'une reconstitution ! Jamais Lazar n'a cherché à "reconstituer"!  Ca n'a jamais été son problème , ni celui de Cécile Roussat , la chorégraphe.   A ce propos et aussi celui de la prononciation lisez "La Parole Baroque" de Eugène Green .  (editions Desclée De Drouwer) . Ca devrait vous passionner.  Lazar est un élève de Green .


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#5 21-11-2009 21:09:57

Federico
Membre

Re : DVD opéra baroque

AAAHHHH! The Fairy Queen de Purcell; mon coeur chavire.....

Dernière modification par Federico (21-11-2009 21:10:14)


Compte fermé

Hors ligne

#6 21-11-2009 19:40:00

Re : DVD opéra baroque

Ah ben j'ai vu le Bourgeois "de" B. Lazar. J'ai beaucoup aimé, beaucoup ri, et l'actualité de la pièce ne m'avait jamais autant frappé (le Bourgeois se comporte exactement comme un père de famille sous l'emprise d'une secte. Tout y est, le gourou qui fait miroiter un monde meilleur, la question financière, le reniement de ses origines etc..) Ca m'a d'ailleurs convaincu qu'en stylisant tout, dès lors qu'on est sur scène, on est beaucoup plus "vrai". Le fait de jouer face public, par exemple, (pardon je l'ai déjà dit ailleurs, je crois) c'est moins artificiel que des acteurs qui se comportent entre eux comme si le public n'était pas là. Version baroque, on prend le texte en pleine figure, on devient "l'interlocuteur" et on saisit beaucoup plus de choses.

Après il y a des choses qui posent question, par exemple la prononciation du h de "habit" qui est pourtant un h muet. La prononciation du t qui serait de règle après un point ou une virgule mais pas dans le flot de la phrase. Mais alors le mot changerait de prononciation selon la ponctuation... La prononciation ancienne fonctionne à merveille dans un texte versifié mais dans de la prose tout se complique. Pour "habit" le résultat est comique, cohérent avec l'ensemble et cela me suffit pour justifier ce choix. Le metteur en scène reste un créateur, même s'il s'appuie sur des sources historiques. Sa fonction n'est pas de faire un cours d'université. J'ai vu dans tout ça un effort créatif qui en soi m'intéresse infiniment plus que l'idée de reconstitution en elle-même. Et toute une brochette de gens talentueux, qui y allaient de bon coeur.

Dernière modification par Martial Morand (21-11-2009 19:43:41)

Hors ligne

#7 21-11-2009 17:37:33

Re : DVD opéra baroque

A condition de supporter les mises en scenes modernes schyzophrenes ......

Tiens à ce propos , pourquoi ne pas consacrer un fil aux superbes mises en scéne de Benjamin Lazar ?
(Cadmus et le Bourgois de Lully , St Alixis de Landi)


"L'image que nous savons inexacte reste parfois plus forte que la vérité que nous n'ignorons pas."  Philippe Beaussant

"Quand on a des opinions courantes on les laisse courir"  J. Barbey d'Aurevilly

Hors ligne

#8 21-11-2009 08:56:33

DVD opéra baroque

Bonjour à tous

Pour information, un magazine (Télérama pour ne pas le nommer...) propose dans les semaines à venir un DVD d'opéra baroque, en vente tous les mercredi avec le journal, au prix de 9,90 €
18 novembre : Rameau, Les Indes Galantes
25 novembre : Haendel, Giulio Cesare
2 décembre : Monterverdi, Il ritorno d'Ulisse in patria
9 décembre : Vivaldi, Orlando Furioso
16 décembre : Rameau, Platée
30 décembre : Purcell, The Fairy Queen
6 janvier : Haendel, Ariodante
13 janvier : Gluck, Iphigénie en Tauride

... toujours intéressant à avoir dans sa DVDthèque....
Bonne chasse aux DVD ! (moi, j'ai bien couru pour avoir le mien, cette semaine wink )
Et bon week-end à tous smile

Hors ligne

Pied de page des forums