Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Divers » Bach au piano ou au clavecin? » 25-06-2017 18:10:28

Bonjour Freedom.

Votre message parlait du tempérament égal comme déjà appliqué à la fin du 16ième siècle et décrit dans des ouvrages de la même époque.
Les sources citées sont toutes postérieures à 1626.
Je retiens celle de Stevin que je ne connaissais pas.
Mais il ne peut pas avoir décrit précisément un tempérament égal dans la mesure où à l'époque on ne connaissait même pas la notation décimale à virgule et on exprimait les nombres rationnels, par définition sous forme de fractions.

C'est avec Néper, ou Napier (1550-1617), et sa découverte des logarithmes en 1615 qu'il donne la clé pour définir un tempérament égal où l'intervalle du demi-ton est égal à la racine douzième de deux. Comme beaucoup d'inventions, il faudra un certain temps pour que son application à la partition de l'octave fasse son chemin... Il faut voir comment Mersenne (1636) se bat avec les fractions et les claviers à plus de 12 touches par octave pour résoudre cette question du tempérament de la gamme.
Par ailleurs, le tempérament égal n'a rien apporté au plan musical, et est très difficile à réaliser, mais je ne suis pas accordeur de piano! Je me limite au "meantone" à 8 tierces justes pour jouer Froberger sur mon clavecin, et au Werckmeister III pour mon petit orgue à tuyaux.

#2 Re : Divers » Bach au piano ou au clavecin? » 25-06-2017 11:35:13

Freedom 2.0 a écrit :

Pour terminer, contrairement à la croyance populaire, le tempérament égal n'est n'a pas apparu au début du 20ième siècle. Ce dernier était déjà appliqué à la fin du 16ième siècle et décrit dans des ouvrages de la même époque.

Bonjour Freedom.

Vous pouvez me citer vos sources ? Ca m'intéresse.
Je n'ai trouvé rien de tel dans Mersenne (Harmonie universelle, Paris, 1636), car certes à cette époque on cherchait à résoudre ce problème "arithmétiquement", à partir des rapports pythagoriciens.
Mais la notion de tempérament "égal" ne sera défini qu'avec la découverte les logarithmes par Néper. Et le tempérament égal est défini par l'intervalle du demi ton donné comme racine douzième de 2.

#3 Re : Divers » clavecin sur chant » 13-03-2017 23:39:30

Pas de problème pour le mettre sur l'échine. Mais surtout pas sur l'éclisse courbe ?

#4 Re : Divers » de 415 à 440 » 20-05-2016 11:01:58

Le grand problème du ré-accord après transposition tient dans le repérage idoine des chevilles ! Car le La devenant Si bémol la touche est toujours celle d'un La mais la cheville à manipuler est maintenant au Si bémol. C'est évident, mais quand il y a plus de 100 chevilles, une faute d'inattention est si vite arrivée, et vous cassez une corde ....Credo experto Roberto !

#5 Re : Divers » de 415 à 440 » 03-05-2016 08:59:37

Le "Zuckerman wire" est un fil de fer doux étamé (pour l'anticorrosion) et par rapport à l'acier, il est plus ductile et moins cassant. Et la sonorité est plus douce me semble-t-il. Je m'approvisionne chez Vogel en Allemagne http://www.vogel-scheer.de/

#6 Re : Divers » de 415 à 440 » 29-04-2016 11:54:47

Bonjour,

Il est évident que la tension des cordes va augmenter, avec un risque de casse, surtout au changement de diamètre.
Je me rappelle que sur mon virginal italien (kit Zuckerman) que j'avais construit en 1982 en 415, pour pouvoir jouer avec ma fille au violon je l'avais monté à 440 et cassé deux cordes. Je l'ai redescendu à 415 et là il n'a pas bougé depuis plus de 30 ans et tient très bien l'accord. Et il sonne très bien !
En revanche sur le clavecin italien de Zuckerman, après l'avoir initialement monté en 415, je l'ai monté ensuite à 440 sans problème ni casse particulière, et je trouve qu'il sonne mieux à 440 qu'à 415. Pas de problème avec la table d'harmonie. Mais comme je n'avais pas prévu assez de jeu dans la fosse, les registres sont serrés .... et donc fixes.
La surtension 440/415 est de l'ordre de 12 à 15%.

#7 Re : Divers » Projet Opus-5 » 02-04-2016 09:36:01

Quelques nouvelles de ce projet, ralenti encore par un déménagement en Vendée, où je vais pouvoir installer un atelier digne de ce nom, après beaucoup de travaux dans une maison ancienne.
Maintenant, Opus-5 est dans son écrin, et j'en travaille l'harmonisation.
Opus%2B5%2B%25C3%25A0%2BNesmy%2B1.jpg
OPus%2B5%2B%25C3%25A0%2BNesmy%2B2.jpg
Cordé en juin dernier, au pitch 392, il est maintenant au La 415.
Les sautereaux sont presque tous en place,
Registre%2Bavant.jpg
et il me reste à bien tailler les becs, régler les hauteurs et les étouffoirs, ainsi que l'étagement. Il devrait être prêt pour l'inauguration de mon nouvel atelier ...
Mais déjà le son me paraît "gorgeous" comme disent les anglais, peut être même un peu trop !
A suivre ....

#8 Re : Divers » Sautereaux qui coulissent mal » 13-03-2016 10:00:25

Identifier d'abord l'endroit où ça coince; dans la largeur du sautereau ? dans son épaisseur ?
La méthode proposée par Richard est la bonne : bois sur bois.
Autrement il reste le papier de verre (180 ou 240) en y allant doucement, et en éliminant la poussière. Bon courage.

#9 Re : Divers » Armure incomplète chez les clavecinistes français » 16-02-2016 14:45:25

Je pense qu'il faut revenir aux modes grégoriens, et aux 8 tons d'église définis vers 1660 pour les organistes à Paris, je crois, pour bien comprendre.
Le premier mode grégorien (mode de ré authente) est un mode mineur puisqu'on a le fa au 3ème degré pour la tonique ré. Le premier ton d'église n'a donc pas de bémol à la clé (voir les différents livres d'orgue de Couperin, Boyvin, Grigny, etc....
Le deuxième mode grégorien (mode de ré plagal) est aussi un mode mineur, mais a été transposé en tonique sol pour donner le 2ème ton d'église, et le troisième degré de ce mode est le si bémol puisque c'est un fa transposé; on met donc un bémol à la clé, mais pas deux ! etc...
Ces notions vont irriguer les organistes-clavecinistes de la fin 17ème et début 18ème, en France principalement.
Evidemment, nos oreilles modernes ne connaissent que deux tons : le mineur et le majeur, et on a perdu la richesse des anciens modes.

Voir le livre de Dom Saulnier sur les modes grégoriens.

#10 Re : Divers » Le clavicorde, excellent instrument d'étude » 26-09-2015 11:08:02

Tout à fait d'accord; c'est un instrument exigeant et formateur.

#12 Re : Divers » Projet Opus-5 » 13-04-2015 14:26:31

Lancé depuis 5 ans, le projet avance bien désormais après un arrêt technique de deux ans.
Aujourd'hui la caisse est finie, et la première corde posée; Opus5 a ainsi poussé son premier cri !
Certes il n'y a pas encore la pointe du sillet, mais déjà le son dans l'aigu est clair et sonore.
Je commence par le 8 pieds corde longue pour équilibrer les tensions.
Voir opus-cinque.blogspot.fr

#13 Re : Divers » un clavecin pianoforte » 25-02-2015 18:18:28

Oui, nous l'avons vu lors du voyage de "Clavecin en France", à Bologne, à l'automne 2011 je crois, où nous avons pu admirer la très belle collection de Fernando-Luigi Tagliavini du musée San Colombano. Le conservateur nous a fait une démonstration sur cet instrument. Si je retrouve l'extrait video que j'avais enregistré, je vous le mets.

#14 Re : Cours » Comment se procurer des plans pour fabriquer un clavecin ? » 04-10-2014 09:59:28

Bonjour,

Chez Marc Vogel en Allemagne il y a plein de plans disponibles (http://www.vogel-scheer.de/pdf/Katalog-web/8.Plaene.pdf
C'est là que j'ai acheté (cher !) les plans du Grimaldi 1697 du Musée de Nuremberg.
Mes tentatives à la Cité de la Musique ont été un échec ..... car c'est TRES compliqué : faut écrire, on vous répondra, on ne sait pas les prix, etc.. etc...

#15 Instruments » Clavecin 3 claviers à Drouot » 26-02-2014 09:54:23

Jean-Pierre
Réponses : 0

Je vous signale cette vente :
http://www.auctionartparis.com/ventes-a … ceramiques
d'après Hass sans doute (Franciolini ?).
Proviendrait de la collection de Raphaël Puyana.
Si votre protefeuille vous le permet, c'est un bel objet.

Voici la fiche récupérée de Drouot :
jxk5.jpg
Hieronymus Albrecht HASS, Hambourg 1740
Son estimation est de 1 200 000 / 1 500 000 €

Clavecin à trois claviers

FF-13 sans FF# (fa-1 à fa-1#), 60 notes

3 claviers et 6 jeux

Clavier du haut: 8' jeu nasal
                          8' pieds de biche (commun à ce clavier et à celui du milieu)
Clavier du milieu: 8' pieds de biche
                           4'
                           8'

Clavier du bas: 16'
                       2'

Inscriptions :" Hieronymus Albr.Hass Hamb.anno 1740 " sur le long de la fosse

à clavier.

Clavier orné d'une exceptionnelle marqueterie d'écaille de tortue, bois précieux et ivoire.

La caisse et le piètement richement décorés sur un fond en trompe-l'oeil imitant l'écaille, et d'un motif de "chinoiseries" doré sur fond noir et rouge.

L 'intérieur du couvercle peint de la présentation du clavecin par le facteur à son commanditaire, personnage feminin de haute lignée.

H :         L :       P :

( Restaurations)



Bibliographie:

- The Harpsichord and Clavichord by raymond Russel, Ed. Faber, reproduit



- Donald H. Boalch, Makers of The Harpsichord and Clavichord 1440-1840, Ed. Charles Mould, p. 367



- Claude Mercier-Ythier, Les Clavecins, 2 volumes, reproduit p. 125


Le clavecin présenté ici est une pièce d'exception. Il s'agit certainement de l'instrument le plus important existant au monde dans le domaine de la facture des instruments " à claviers".


Sa particularité est de comporter trois claviers d'origine, dans un état exceptionnel. Une confirmation historique  que les jeux de 16'(1)  étaient bien connus des anciens, comme l'affirmait Pleyel sur les chapiteaux de sautereaux d'après les conseils de Wanda Landowska.


Ce clavecin compte 60 touches et possède un tres rare " étage de cordes" de 2' sur trois octaves des basses. Il était alors impossible de trouver des cordes assez fines pour le reste , étant donnée cla largeur de la fosse. On compte aussi un jeu de 4' aïgu, deux jeux de 8', une octave plus grave et un 16', jeu très rare sur une table d'harmonie indépendante. Le nomdu facteur, Hieronymus Albrecht Hass figure sur le côté de la fosse.



Hieronymus Albrecht Hass(2) était un facteur très réputé dont la famille s'est installée à Hambourg avant 1711.

Les musées de Barcelone, Bruxelles ou Oslo comptent plusieurs instruments de sa facture.



Il contruisit ce clavecin en 1740. L'instrument figure sur une gravure réalisée pour le catalogue appelé "Classe 17". Son propriétaire de l'époque, Edouard Costil, l'avait prêté pour l'occasion.

On retrouve ensuite sa trace dans la collection de Marcel Salomon, antiquaire spécialiste des instruments anciens. A l'interieur de clavecin, on peut encore trouver le cachet, daté de 1923, de sa boutique: " Au berceau Royal " située rue Boissy d'Anglas.



Il entre ensuite en possession de la famille Jouvenel qui s'en sépare en 1964 pour devenir la propriété du célèbre claveciniste Rafaël Puyana, qui fut comblé de sa qualité.



Le décor du couvercle a donné lieu à diverses interprétations. Certains spécialistes ont pensé que l'instrument avait été fait pour Catherine II de Russie. Mais la présence des monuments peints à l' arrière plan évoque l'architecture espagnole ou portugaise.



Messieurs Andréa Restelli, facteur à Milan, et Olivier Fadini, semblent en mesure d'affirmer qu'il est plus plausible qu'il ait été alors la propriété de Maria Barbara de Braganza, fille du roi du Portugal et claveciniste émérite. Elle avait pour professeur à Lisbonne Domenico Scarlatti, lequel la suivit à Madrid lorsqu'elle devint Reine d'Espagne.

D'après une gravure du Site Réal de Aranjuez datée de 1775 (Résidence d'été de la Reine), on retrouve les  bosquets, le monument polygonal et les fontaines  à l'identique du tableau peint sur le couvercle de l'instrument présenté.



(1) - La petite apostrophe(') signifie "pied" et correspond à l'ancienne mesure du Roi, en vigueur avant la révolution française.

(2) - Le fils de Hieronymus Albrecht Hass s'appelait Johanna-Adolph.

Il sera sans doute pré-empté par l'Etat. voir http://www.culture.gouv.fr/mecenat/pdf/ … _musee.pdf

#16 Re : Divers » Question iconoclaste : qu’est ce qui justifie un deuxième clavier ? » 18-01-2014 12:30:30

Historiquement, les clavecinistes étaient aussi organistes (exemple : François Couperin Le Grand); ils avaient donc l'habitude des claviers multiples qui offrent une large palette de jeux et de sonorités.
Sur un clavecin double clavier, vous avez une différence de couleur entre le clavier inférieur et le clavier supérieur, car les cordes ne sont pas pincées au même endroit.
Et avec un accouplement et un 4', vous avez une puissance sonore importante.
On peut donc jouer une pièce sur le clavier du bas, la reprise sur le clavier supérieur, ou varier main droite et main gauche suivant le style de la pièce. C'est ça qui, à mon sens, est intéressant dans le double clavier.

#17 Re : Divers » KIT KIT KIT » 03-01-2014 13:51:34

C'est la qualité du facteur qui est primordiale, car bien souvent les pièces du kit sont les mêmes que celles montées par un professionnel, qui bien souvent a commencé aussi avec des kits (mais il ne vous le dira pas)....

#18 Re : Divers » Les Barricades Mystérieuses sur divers instruments » 03-01-2014 13:48:23

J'ai le refrain, interprété par bibi, comme musique d'appel sur mon smartphone wink

#19 Re : Divers » Diapason de mon épinette » 23-11-2013 18:24:22

ET oui, ça monte avec le taux d'humidité, et ça descend avec la sécheresse.
En gros, l'hiver ça baisse (air sec chauffé) et l'été ça monte (air chaud humide).

#20 Re : Divers » Concerto pour Clavier BACH ... » 09-11-2013 20:13:54

L'indication du clavecin, du diapason et du tempérament est extrêmement rare sur les disques ou dans les livrets des disques.
Deux exemples tirés de ma discothèque :

Jean-Henry d'Anglebert "Pièces de clavessin en manuscrits", par Paola Erdas sur le Louis-Denis 1658, chez ARCANA (Michel Bernstein) indique  un tempérament mésotonique et un diapason à 392Hz. Très bien !!!

A contrariao,  "Froberger ou l'intranquillité" de Froberger par Blandine Verlet chez Astrée, nous n'avons comme seule indication que celle du clavecin Rückers de 1624 de Colmar; point d'indication ni de diapason, ni de tempérament. Dommage !

Pourtant s'il y a une musique qui est sensible au tempérament, c'est bien celle du 17ème siècle.
Au 18ème, on tend déjà vers des tempéraments plus égaux, des "clavecins bien tempérés" .....

#21 Re : Divers » Concerto pour Clavier BACH ... » 08-11-2013 20:04:13

en général un piano est accordé en tempérament égal.

#24 Re : Divers » Restauration! » 13-10-2013 20:19:48

Entièrement d'accord avec babys !

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB